mercredi 18 juillet 2018

Les détails de la vie






Tout tient dans les détails de la vie
Arriver à ce moment 
Etre cette personne là et aucune autre
Miracle et mystère 
Vocabulaire de la croyance
Hasard des mises en présence

Ne reculer devant rien
La persuasion n'ayant aucune prise sur 
celui ou celle qui sait qui il ou elle est
Oser être soi jusqu'à l'obsolescence
Rire de nos hésitations

Pardonner aux ignorants





Clara Lou dessin











dimanche 8 juillet 2018

Circulation







Dimanche. Aucun doute.
L'air est tellement léger.

Matin. Les ombres sont immenses.
La lumière y fait des trous.

Sans toi je n'aurais pas vu.
Je regarde pour te dire.












lundi 25 juin 2018

Aimer Aider









je me souviens des jours où je te faisais rire
des jours de l'enfance de l'amour
tu pensais que la joie venait de moi
aussi quand elle a commencé à te manquer
tu as cru que l'amour était parti
mais tu avais tort
c'est en toi que la joie était absente
tu n'en avais pas eu avant
elle ne t'habitait pas
ne faisait que te traverser à chaque rencontre
tu ignorais comment la prendre
alors tu m'as laissée

















samedi 9 juin 2018

Partout







Partout des gens 
(comme toi et moi ) 
plantent des arbres, 
et c'est beau

Partout des gens 
(comme toi et moi)
s'aiment encore, 
et c'est beau

Partout des gens









Ensablée










J'ai souvent cédé ces temps derniers à une douce résignation
Mon corps pardonne-moi de t'avoir tant demandé...
A présent je retourne en toi au plus simple
Au plus doux et au plus sensible de moi
Au plus fort et au plus secret de moi
je vais m'installer en estive
faire poser la vie
la peindre
l'écrire
vite
le temps
coule grain à grain
efface les traces inutiles
trace les limites subtiles du fut-il ?
embrasse le renouveau et abrase l'ancien
il n'y a pas d'interdit aux pulsions de vie: n'attends rien
ce qui est offert est donné, rien ne sera rendu, c'est ainsi ...
l'été exige ses fruits, les impuissants sont vérolés, l'air s'apesantit
d'urgence il faut retrouver la respiration le rythme profond et lent : lui















mercredi 6 juin 2018

Corail




lorsque nous rencontrons quelqu'un
quelque chose dans le monde répond
lorsqu'une personne ne répond plus
c'est une partie du monde qui s'éteint

un peu comme

les poissons désertent peu à peu le corail 
qui se meure se fige
devient sable



mardi 5 juin 2018

Limites




Le plus étrange de ces moments là
C'est qu'ils ne donnent aucun droit
Ils ne reçoivent aucune estampille
Aucun sceau n'y est apposé
Personne ne les millésime
La mémoire parfois les fige 
Pour un instant ils reposent
Au centre de nous
Puis de jour en jour 
se creusent
avec nos joues

L'illimité n'existe pas