dimanche 13 novembre 2016

muse en lierre





*

et le bruit de mes pas dans l'escalier
ne recouvrira pas le silence
ni le mystère 
ton absence nécessaire
cœur en bière
muse en lierre


*





2 commentaires:

  1. Chère Valentine...et le lierre meurt où il s'attache.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, bien sûr, mais ça, le lierre ne le sait pas...

    RépondreSupprimer

Déposer ici vos mots, ils seront bien traités.